L’Italie, invitée d’honneur

Salon « L’Europe se Livre », La Garenne-Colombes 4-6 janvier 2013

VOTRE PROGRAMME
EXPOSITION « VENISE »
DE LORENZO MATTOTTI
Du 4 au 20 janvier 2013 Entrée libre                                ICI

.
VENDREDI 4 JANVIER
INAUGURATION
En présence de Philippe Juvin, maire de La Garenne-Colombes et de ses invités.
Bruno Racine, Président de la BNF, parrainera cette première édition. Il dédicacera son livre paru aux Éditions Gallimard « Adieu à l’Italie ».
19 heures
VERNISSAGE DE L’EXPOSITION « VENISE » DE LORENZO MATTOTTI

.
SAMEDI 5 JANVIER
ANIMATIONS TOUTE LA JOURNÉE
Célébration de l’anniversaire de Geronimo Stilton (la célèbre souris chez Albin Michel). Les enfants pourront obtenir une dédicace de leur héros.
« L’ITALIE AL DENTE ! »
Table ronde animée par Saliha Fellahi Bourdieu.
Des adresses, des conseils, des recettes, etc. Tout pour réjouir nos papilles gustatives en ce jour de marché !
Avec Stefano Palombari « Paris al dente ! » (Éd. Parigramme) Clélia Ventura « Le piment d’Espelette, de la corde à la poudre » ( Éd. Barnéa Productions) Laura Zavan « My little Italy » ; « Les raviolis » (Éd. Marabout) Claire Dixsaut « À table avec la mafia » (Éd. Agnès Vienot)
De 11 à 12 heures Auditorium
GRAND QUIZZ ITALIE (avec les Éditions Ipanema)
Animé par un comédien. En partenariat avec « La Garenne Pizza » pour les gagnants.
Horaires marché Place de la Liberté (sous la halle du marché)

.
« VERSION SOUS-TITRÉE »
Quels rapports à la traduction ? Table ronde animée par Hubert Artus.
Deux traducteurs évoquent chacun leurs rapports au texte. Quelles sont leurs marges de manœuvre ? Avec Lise Caillat « Emmaüs » de Alessandro Baricco
(Éd. Gallimard) Jean-Charles Vegliante « La Comédie » de Dante Alighieri (Éd. bilingue Poésie / Gallimard)
De 14 à 15 heures Auditorium
« L’ITALIE, LES ANNÉES DE PLOMB »
Comment évoquer ces années qui ont tant marqué l’Italie ? Rencontre animée par Stefano Palombari. Avec Dominique Manotti (Éd. Gallimard)
Eric Valmir « Magari » (Éd. Robert Laffont) Karl Laske « La mémoire du plomb » (Éd. Stock)
De 15 à 16 heures Auditorium
« LA PASSION ITALIE »
Rencontre animée par Hubert Artus.
Avec Sophie Chauveau « La passion Lippi » ; « L’obsession Vinci » (Éd. Gallimard)
Lorenza Foschini « Le manteau de Proust » (Éd. de La Table Ronde) Serge Filippini « Motifs » (Éd. du Mauconduit) Simonetta Greggio « L’homme qui aimait ma femme » (Éd. Stock)
De 16 à 17 heures Auditorium
HUGO PRATT
Conférence sur le célèbre, et non moins légendaire, personnage de Corto Maltese, animée par Florian Rubis qui a longtemps accompagné le travail d’Hugo Pratt.
De 17 à 18 heures Auditorium

.
DIMANCHE 6 JANVIER
« OH, LES BEAUX DESSINS ! »
Rencontre adressée aux jeunes.
Comment s’approprie-t-on les histoires et
comment les illustre t-on ? Deux illustrateurs
confrontent leur approche artistique.
Avec Carole Chaix « Une princesse au Palais » (Éd. Thierry Magnier) Singeon « Bienvenue, T1 et T2 » (Éd. Gallimard-Jeunesse)
Du 11 à 12 heures Auditorium
« QUAI DES BULLES »
Rencontre animée par Florian Rubis.
Quatre dessinateurs croisent leurs talents
pour leur passion de la bande dessinée.
Avec Lorenzo Mattotti (pour l’ensemble de son œuvre) Alfred (pour l’ensemble de son œuvre) Igort « Cahiers russes » (Éd. Futuropolis) Fiamma Luzzati « L’avventura – une Italienne à Paris »
De 14 à 15 heures Auditorium
« NOS COUPS DE CŒUR DE LA RENTRÉE LITTÉRAIRE DE JANVIER 2013 » Hubert Artus présente sa rentrée littéraire de janvier.
Avec Erwan Larher pour « L’abandon du mâle en milieu hostile » (Éd. Plon) Alain Mabanckou pour « Lumières de Pointe-Noire »* Arnaud Molinié pour « Emma peut-être », (Éd. Cherche-Midi) Marie Nimier pour « Je suis un homme », (Éd. Gallimard)* Christian Oster « En ville » (Éd. de L’Olivier)*
Pia Petersen pour « Un écrivain, un vrai », (Éd. Actes Sud) Alice Zeniter pour « Sombre dimanche », (Éd. Albin Michel) * Sous réserve
De 15 à 16 heures Auditorium
« LINO VENTURA »
PORTRAIT DE L’ACTEUR
Rencontre animée par Hubert Artus.
Avec Clélia Ventura « Lino Ventura, Carnets de voyages » (Éd. Barnéa Productions) Jean Gili « Le cinéma italien » (Éd. La Martinière)
De 16 à 17 heures Auditorium
PROJECTION DU PORTRAIT PUDIQUE DE « LINO VENTURA » Documentaire produit par Arte. De 17 à 18h30

.

Présentation de l’ouvrage « L’ombra di Cavalcanti e Dante », lundi 14 mai à la cité U

Lunedì 14 maggio 2012 – ore 18h30

Maison de l’Italie
Cité Internationale Universitaire de Paris 7, boulevard Jourdan – 75014 Paris

Presentazione del volume L’ombra di Cavalcanti e Dante di Noemi Ghetti,
ed. L’Asino d’oro (voici l’invitation: invito Ghetti_Maison d’Italie).

Voir ICI.
Introduzione di Michele Canonica,Presidente Società Dante Alighieri, Comité de Paris
Beatrice Biagini, Presidente Acuto, Association Culturelle Toscane à Paris

Interventi di Jean-Charles Vegliante, Professeur et Directeur de Recherche à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris III, Directeur du Centre Interdisciplinaire de Recherche sur la Culture des Echanges (LECEMO – Paris III)

Noemi Ghetti, Autrice del volume

Lettura musicale Valentina Bardi, voce, e Marika Lombardi, oboe

_  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _  _

Un podcast du dialogue Ghetti – Vegliante sera bientôt disponible dans le site de l’université : http://epresence.univ-paris3.fr.

Les illustrations du Paradis dans La Comédie.

Dans le cadre des séminaires « Paradis mystiques, paradis intellectuels, paradis artificiels », au Collège de France, nous signalons une conférence fascinante, consacrée aux illustrations du Paradis de Dante.

Le panorama des « illustrateurs » qui sera présenté est de plus vaste et problématique, il va de manuscrits enluminés en Italie au XIVe siècle à la première édition de Cristoforo Landino (1481), passe par les sublimes séries réalisées par Sandro Botticelli, puis par Gustave Doré, et arrive jusqu’aux interprétations contemporaines de Salvador Dali’, William Blake et Miquel Barcelo’.

Les illustrations du Paradis du 14ème au 20ème siècle
Françoise Viatte, Conservateur général honoraire, Musée du Louvre

jeudi 23 février de 10h00 à 12h00, Collège de France

11, place Marcelin Berthelot
75231 Paris Cedex 05

Plus que  les deux autres Chants de La Divine Comédie, le Paradis a été rebelle à l’illustration. Ainsi, les ensembles d’images qui lui sont consacrées sont-ils plus rares. Toutefois, plus les peintres se sont éloignés de l’époque à laquelle le poème a été composé, plus leur liberté s’est affirmée. On pourrait presque penser que les créations ont été, au fil du temps, comme des compromis entre le sensible et l’intelligible, que les inventions n’ont jamais épuisé la richesse du texte qui les inspirait, que les enlumineurs et les peintres ont façonné une nouvelle Commedia, à leur mesure.

L’exposé du 23 février  se propose de parcourir une sélection de ces ouvrages, depuis la fin du XVème siècle jusqu’à l’époque contemporaine.

Françoise Viatte