VISIONS ET PASSIONS – 7 courts-métrages de Cécilia Mangini

th

projection: Mercredi 23 mars à 20 h

Terra di Cinema s’associe avec les étudiants du Master «Industries Culturelles France-Italie» de la Sorbonne Nouvelle pour vous proposer une séance consacrée à Cecilia Mangini, l’une des premières femmes réalisatrices à avoir tourné des documentaires en Italie.

« Cecilia Mangini est l’incarnation d’un double défi : défi pour les femmes d’affirmer leur place dans la société (et derrière une caméra) ; défi pour le documentaire de continuer à exister, et notamment en Italie, malgré son statut de « persona non grata », si l’on peut dire, « non désiré », car dérangeant. » (Anne-Violaine Houcke, Cecilia Mangini, agitateur culturel, Critikat)

En présence de Cécilia Mangini et Paolo Pisanelli.

Séance organisée par les étudiants du Master «Echanges Culturels France-Italie », Paris III – Sorbonne Nouvelle, dans le cadre du séminaire de programmation dirigé par Irene Mordiglia.

***

7 courts-métrages de Cécilia Mangini

Italie | Documentaire | 00h45 | VOST FR

« Lieux de résistance poétique, mais également lieux de résistance de l’âme, du plexus solaire, de l’intelligence, de l’obstination » : les mots choisis par Cecilia Mangini pour définir le cinéma documentaire décrivent tout un programme d’art et de vie. Née à Nola di Bari en 1927, Mangini est la première femme cinéaste à tourner des films dans l’Italie de l’après- guerre. Parmi les gamins de la banlieue de Rome, dans les Pouilles du mysticisme préchrétien, à côté des chômeurs de Brindisi, sa caméra quête et enregistre ceux que la rhétorique du boom économique essaie d’occulter, voire d’effacer : des visages (crispés par la détresse ou la fatigue du travail), des corps (dans la tension d’une jeunesse insoumise et fragile), des foyers (modestes, chaotiques, surpeuplés). Des sales histoires de misère, superstition, exclusion dans lesquelles l’œil de la cinéaste sait saisir une beauté ancienne, primitive. Un cinéma militant, celui de Mangini, qui se nourrit des œuvres de Pier Paolo Pasolini et Ernesto de Martino pour traverser cinquante ans d’histoire italienne avec la grâce de l’inquiétude et la fureur d’un combat.

Tarifs

  • Tarif unique 6.5 €
  • Carte UGC et Gaumont Non acceptées
  • Cinéma La Cléf 34 Rue Daubenton – 75005 Paris
    Metro 7 Censier-Daubenton
    Bus 47 Censier-Daubenton

logo-la-clef

Publicités

Doc/It › le documentaire italien au cinéma La Clef

13 janvier – 22 février 2014

5 projections de documentaires suivis de rencontres pendant 5 semaines en Italie et en Europe : Paris, Barcelone, Berlin et Londres, Rome, Bologne, Florence, Milan, Naples, Nola, Nuoro, Palerme et Turin. 

projections › Cinéma La Clef — 34 Rue Daubenton, 75005 Paris

tél.  09 53 48 30 54 — entrée › 6,50 € — pass 3 séances : 15€ 

Doc/It est l’association des documentaristes italiens née en 1999 comme réponse concrète et stratégique à la nécessité de rassembler et de coordonner en un lieu unique associatif tous les acteurs du secteur du documentaire italien afin d’en optimiser la promotion et la visibilité. Doc/It rassemble aujourd’hui plus 80 producteurs et
120 auteurs de documentaires, il a la vocation de promouvoir le cinéma du réel, en soutenant son développement ainsi que sa diffusion dans les festivals, sur les marchés audiovisuels et expositions.
C’est également un espace de rencontre et de réflexion ouvert aux cinéastes et aux personnes impliquées dans la création documentaire, qui organise des laboratoires, des séminaires, des cours afin de diffuser la culture du documentaire.

Le Mois du documentaire et le Doc/It Professional Award

Doc/It a mis en place, depuis l’année dernière « Le Mois du Documentaire » à la Casa Del Cinema de Rome : un mois de projections gratuites des documentaires italiens et étrangers qui se sont démarqués dans de nombreux festivals.
Cette année pour la première fois Doc/It s’associe aux Instituts culturels italiens en Europe (Paris, Londres, Berlin et Barcelone) pour amener la section italienne du Doc/It Professional Award à l’étranger, afin de faire connaître à un public plus large les pépites du documentaire italien. Un âge d’or pour ce genre en Italie, comme le prouve le Lion d’Or attribué pour la première fois à un documentaire cette année à la Mostra de Venise, remporté par le Sacro Gra de Gianfranco Rosi ; ou encore la sortie en salle en France ces dernières années de La bocca del lupo de Pietro Marcello, primé au Cinéma du Réel, ou «Tahir, place de la Révolution » de Stefano Savona qui ont connu une vraie reconnaissance de la part de la critique et du public.

Les cinq documentaires qui seront projetés ont remporté le Doc/It Professional Award italien, ont été votés par un Jury de 100 professionnels du secteur du cinéma et audiovisuel italien.

Doc/It Professional Award à Paris

C’est tout naturellement que l’Institut culturel italien s’associe avec Doc/It et a souhaité que cette première édition se déroule au Cinéma La Clef, avec lequel il avait déjà collaboré pour « Un mois, une ville » le beau cycle de films et documentaires autour de Naples début 2012.

A partir du 15 janvier, chaque mercredi à 20 heures il y aura la projection de l’un des cinq documentaires du Doc/It Professional Award, suivi d’une rencontre avec le réalisateur.
De plus le public français (de même que celui anglais, espagnol et allemand) pourra voter à l’issue des projections pour décerner le European Doc/It Professional Award. La récompense étant la projection du film lauréat au Cinéma La Clef pendant une semaine. 

Calendrier des projections

mercredi 22 janvier à 20h

Il libraio di Belfast/Le libraire de Belfast D’Alessandra Celesia
Italie/France 2012, 54’vostf

 

mercredi 29 janvier à 20h

Il gemello de Vincenzo Marra
Italia, 2012, 88’, HD

 

mercredi 5 février à 20h

Materia oscura de Massimo D’Anolfi, Martina Parenti

Italie 2012, 80’ vostf

 

mercredi 12 février 2013 à 20h
Noi non siamo come James Bond/Nous ne sommes pas comme James Bond Mario Balsamo
Italie 2012, 73’, vostf