Projection Miel et magnésie : ce soir

Cher adhérent.e.s de Nos Italies, Chers tous,
Nous vous rappelons que ce soir, à 17h30 aura lieu en salle D32 
 
la projection du film Miel et Magnésie d’Ellénore Loher, 
étudiante en L3 au département
image
La projection sera précédée d’une présentation de Anne Boulé, MCF spécialiste de cinéma italien au département.
L’événement a été organisé par Enrica Boni, que nous remercions!
Pour plus d’information, nous vous invitons à aller voir (et liker!) notre page facebook
L’entrée est libre et gratuite pour les adhérents.
En espérant vous voir nombreux ce soir!
Le bureau de Nos Italies – Paris 3
L’image contient peut-être : texte  Projection du film Miel et Magnésie de Ellénore Loehr - copie

Restez connectés avec l’Italie en MARS

 capture-decran-2017-02-19-a-18-57-09

Initiatives ouvertes aux membres de Nos Italies-Paris 3*

Mois de MARS 2017

05 mars, 15-17h : visite guidée (gratuit) au Musée du Louvre par Carlo                                               GIROTTO, dans le cadre du cours « Voyage en Italie ». Rdv: sous la pyramide, au point infos à 14h45.

08 mars, 10h30-13h : visite guidée (gratuit – 26 ans) au Musée Bourdelle par Maxime PAZ, médiateur, conférencier. Réservation nécessaire : anna.sconza@sorbonne-nouvelle.fr

08 mars, 17h30-18h30 (salle 145A) : rencontre avec Cristina PIOVANI, curatrice du festival Italissimo (dans le cadre du cours « Ingénierie de projet » du Master pro)

             18h30-19h30 (même salle) : rencontre sur le monde de l’édition avec Alice VOLPI, conseilleure éditoriale, traductrice (dans le cadre du cours « Ingénierie de projet » du Master pro)

09 mars, 9h30 – 11h30 (salle 304) : rencontre avec Romano FERRARI, Président du FAI France (dans le cadre du cours « Muséologie » du Master pro)

10 mars, 15h -17h (salle à préciser) :  atelier de traduction avec l’auteur Giorgio VASTA. Pour infos, contacter : marine.morici-aubry@univ-paris3.fr

               18h : rencontre à la bibliothèque Sainte-Barbe avec Giorgio VASTA, en présence de son traducteur Vincent RAYNAUD et du critique Daniele GIGLIOLI, animée par Marine AUBRY-MORICI, dans le cadre des rencontres Écrire l’Italie aujourd’hui. Trois voix de la littérature italienne contemporaine. Entrée libre sur réservation : bsb-invit@listes.univ-paris3.fr

15 mars, 17h30- 18h45 (salle D32) : Projection du film Miel et magnésie de Ellénore LOEHR, étudiante du dépt. d’études italiennes et roumaine (L3), en présence de la réalisatrice. Entrée libre.

16 mars, 10-12h (salle Las Vergnas / 304, à confirmer) : rencontre avec Camille PALOPOLI, responsable du programme «  Louvre hors les murs » (dans le cadre du cours « Muséologie » du Master pro)

23 mars, 9h30-11h30 (salle Las Vergnas / 304, à confirmer) : rencontre avec Monica PRETI, responsable de la programmation à l’Auditorium du Louvre (dans le cadre du cours « Muséologie » du Master pro)

* pour devenir adhérents de l’Association il suffit de remplir le bulletin d’adhésion, disponible à la bibliothèque d’italien (Centre Bièvre, 5e étage, 1-5 rue Censier, 75005 Paris). La cotisation annuelle est de 2 euros.

La Roumanie vue par les étudiants d’études roumaines à Paris 3

Capture d’écran 2016-12-13 à 15.09.02.pngChères Collègues, Chers Collègues, 
 
Devenue déjà une tradition, notre Soirée Roumaine de Noël approche.
Pour la 6ème édition du cycle des présentations 
La Roumanie vue par les étudiants en roumain de la Sorbonne Nouvelle – Paris 3   
nous vous proposons un périple  culturel sous le titre 
Langue, art et identité roumaine,   
qui aura lieu jeudi, le 15 décembre, à 19h, salle D 03.
Je vous invite à venir pour écouter les étudiants présenter leurs exposés, 
puis chanter eux-mêmes des Colindeles chants roumains traditionnels de Noël.
La soirée se poursuivra avec le concert de Colinde offert par la chorale roumaine Les Saints Archanges, 
tellement appréciée par nos invités des années précédentes. Elle nous présentera son nouveau répertoire.  
Enfin, nous dégusterons des spécialités roumaines préparées par les étudiants.
Il est possible que ce soit la dernière Soirée Roumaine de Noël que j’organise à Paris 3, 
aussi, j’espère avoir la joie de vous y accueillir très nombreux.
 
Laura Zăvăleanu
Capture d’écran 2016-12-13 à 15.09.25.png
Capture d’écran 2016-12-13 à 15.09.33.png

Ecrire, ouvrir les frontières

capture-decran-2016-11-19-a-00-49-37La frontière, lieu de rencontre ou de confrontation? Lieu d’ouverture ou de repli ?
Le paradoxe de la frontière réside peut-être en ceci qu’elle est à la fois lieu de rencontre et de confrontation, lieu d’échange et d’exclusion. Les frontières évoluent en permanence, et de manière paradoxale : tandis qu’avec la mondialisation des échanges économiques et internet les frontières semblent devoir s’ouvrir toujours plus, la « crise des migrants » que connaît l’Europe depuis l’été 2015 a remis au goût du jour l’idée d’une affirmation des frontières. Et elles font débat : faut-il les ouvrir grand ou les renforcer ? Ont-elles vocation à être des filtres ? Des remparts contre un danger ? Sont-elles un gage de la sécurité intérieure ou le signe de sa fragilité ? Quand elles ne sont pas un mur hermétique qui étouffe, elles dessinent les contours d’une culture, d’une histoire et, avant tout, d’une langue. Passer une frontière, être étranger, c’est avant tout être confronté à une autre langue. Que nous dit alors la littérature sur ce double mouvement d’exclusion et d’inclusion propre à la frontière ?

 

La maison internationale des littératures (MIL) s’associe à la sixième édition du festival LETTRES D’EUROPE ET D’AILLEURS.

A Paris les 22 et 23 novembre puis à Aix les 25 et 26 novembre (infos : http://www.leroidesaulnes.org), nous entendrons la parole des écrivains JAN BROKKEN (Pays-Bas), ISO CAMARTIN (Suisse), VELIBOR ČOLIĆ (Bosnie/France), ELISABETH HOREM (France/Suisse), FLORINA ILIS (Roumanie), KATJA PETROWSKAJA (Ukraine/Allemagne), ISAAC ROSA (Espagne), ALAIN-CLAUDE SULZER (Suisse), OLGA TOKARCZUK (Pologne), RADU VANCU (Roumanie). Tous, ils interrogent la frontière – qu’elle soit géographique, politique, linguistique, physiologique ou psychologique.

 

Tous les étudiants du dépt. d’études italiennes et roumaines sont invités à suivre cette nouvelle édition du festival et, en particulier, les ateliers de traduction qui se tiendront à Censier le mercredi 23 et e jeudi 24 novembre 2016. Voici le programme complet de ces journées:

Le mardi 22 novembre : table-ronde à 18h30 à la Maison de l’Europe (35, rue des Francs-Bourgeois / 75004 Paris) :

« Les expériences du dépaysement » avec Vélibor Čolić, Elisabeth Horem, Katja Petrowskaja, Olga Tokarczuk.

 

Mercredi 23 Novembre

Matinée : Ateliers de traduction
Lieu : Sorbonne Nouvelle – Campus Censier, 75005 Paris

10h-12h :

Atelier de traduction 1 avec KATJA PETROWSKAJA, ELISABETH HOREM et NICOLE BARY (13, rue de Santeuil, salle 386)

Atelier de traduction 2 avec RADU VANCU et/ou FLORINA ILIS
(1/5 rue Censier, 5e étage, département Études italiennes et roumaines)

jeudi 24 novembre : Atelier de traduction 3  avec FLORINA ILIS et/ou RADU VANCU (13, rue de Santeuil, salle 241)

Après-midi : Conférences-lectures-débat
Lieu : Maison de la Recherche de la Sorbonne Nouvelle

4 rue des Irlandais, 75005 Paris, salle Claude Simon. 14h00-15h30 : Conférences : Littératures hétérolingues

MYRIAM SUCHET, maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle : « Pour un imaginaire hétérolingue et… indisciplinaire ».

IULIA-KARIN PATRUT, professeure à l’Université de Flensburg : « Literatur und Interkulturalität heute ».

15h30-16h : Café

16h00-18h00 : Lecture-débat
Avec les écrivains VELIBOR ČOLIĆ (Bosnie/France), FLORINA ILLIS (Roumanie), KATJA PETROWSKAJA (Ukraine/Allemagne), RADU VANCU (Roumanie). Modération : TIPHAINE SAMOYAULT, écrivain et critique, professeure à la Sorbonne Nouvelle.

 

La journée se terminera avec un pot de l’amitié.

 

*****

LES PARTICIPANTS

capture-decran-2016-11-19-a-00-54-51Vélibor Čolić (Bosnie/France). Né en 1964 en Bosnie qu’il quitte en 1992, il revient, dans son travail d’écrivain, sur l’histoire de son pays, mettant les guerres et la redéfinition des frontières au cœur de ses récits. Dans Manuel d’exil. Comment réussir son exil en trente- cinq leçons (Gallimard, 2016), il évoque, entre humour et tristesse, son insertion en France.

Elisabeth HOREM (France/Suisse). Née à Bourges en 1955, elle a vécu dans différents pays dont l’Irak. Dernières publications, Mauvaises rencontres. Nouvelles (2006), Shrapnels. En marge de Bagdad (2005) et Un Jardin à Bagdad (2007), La Mer des Ténèbres. Roman (2015) chez Bernard Campiche.

Florina ILIS (Roumanie). Née en 1968, elle appartient à la nouvelle vague d’auteurs roumains. Dans son dernier roman, Les Vies parallèles (Éditions des Syrtes, 2015), elle reconstitue la dernière partie de la vie du grand poète roumain Mihail Eminescu et brouille les frontières entre le passé et le présent.

Iulia-Karin PATRUT (Roumanie/Allemagne). Née en 1975 à Bucarest d’une mère germanophone de Transsylvanie et d’un père roumain, elle soutient sa thèse sur Paul Celan et Herta Müller à Trêves (Schwarze Schwester – Teufelsjunge, 2006). Elle travaille sur les transferts culturels et l’interculturalité.

Katja PETROWSKAJA (Ukraine/Allemagne). Née à Kiev en 1970, elle étudie les langues slaves en Estonie, aux USA et en Russie avant de s’installer à Berlin en 1999 où elle travaille comme journaliste. C’est en allemand qu’elle écrit son premier roman Peut-être Esther (Seuil, 2015), son roman des origines à travers l’Europe du XXe siècle.

Myriam SUCHET (Québec/France) Maître de conférence à la Sorbonne Nouvelle, son activité principale est de chercher des imaginaires alternatifs aux référentiels de la pensée dominante, notamment dans Indiscipline ! (2016), L’Imaginaire hétérolingue (2014) et Outils pour une traduction postcoloniale (2009).

Radu VANCU (Roumanie) est né à Sibiu en 1978. Considéré par la critique comme l’un des plus originaux de sa génération, il a publié sept recueils de poésie plusieurs fois primés. Il est aussi critique littéraire, enseignant à l’Université de Sibiu et traducteur de l’anglais, et édite les revues littéraires Poesis International et Transilvania.

Tiphaine SAMOYAULT (France) a publié de nombreux livres, récits et essais. Les derniers parus sont Bête de cirque (Seuil, 2013) et Roland Barthes (Seuil, 2015). Elle enseigne en particulier la théorie de la traduction et la littérature comparée, et co-dirige le journal littéraire en ligne En attendant Nadeau.

Bucarest, le Petit Paris ?

image001Le jeudi 17 novembre, à partir de 18h30, vernissage de l’exposition de photographie «Bucarest, le Petit Paris ?», à la Bibliothèque des Etudes Italiennes et Roumaines, en présence de son auteur,  Mme Loredana Bruma, jeune architecte bucarestoise.

L’exposition «  Bucarest, le Petit Paris ? », fait partie des événements ouverts devenus déjà traditionnels que les étudiants en Diplôme de Langue et Civilisation Roumaines veulent partager avec leurs camarades et leurs professeurs de la Sorbonne Nouvelle, afin de faire mieux connaitre leurs préoccupations pour une culture riche qui peut être à la fois très différente et très ressemblante à la culture occidentale et, en particulier, française, comme cette exposition peut le prouver.

15/10 bibliothèque Robert-Desnos, Montreuil : inauguration fonds en langue roumaine

Chères et Chers ami(e) et collègues,
C’est un beau projet qui se réalise aujourd’hui avec succès, 
grâce à l’enthousiaste équipe de la Bibliothèque Robert-Desnos de Montreuil. 
Le département EIR de la Sorbonne Nouvelle est présent par ses étudiants en roumain dans cette bibliothèque, par l’intermédiaire de la Bibliothèque d’Etudes Italiennes et Roumaines depuis le mois de janvier 2016.
Nous avons donc la joie de vous inviter à célébrer ensemble le livre roumain
par une conférence sur la littérature roumaine intitulée : 
Portraits d’auteurs, portrait d’une littérature,
animée des lectures de fragments littéraires en roumain et en français
faites par les étudiants en DLCR (certains dans leur traduction), 
et suivie de danses, de musique et de plats traditionnels roumains.
A la joie de vous y retrouver,
Laura Zăvăleanu
***
INVITATION À L’INAUGURATION
DU FONDS EN LANGUE ROUMAINE

à la découverte de la culture roumaine

LE 15/10 à la bibliothèque Robert-Desnos

de Montreuil à partir de 16h

capture-decran-2016-10-13-a-22-09-59

Les bibliothèques de Montreuil ont à cœur de proposer dans leurs collections des livres en langues étrangères et en bilingues pour tous les âges, favorisant la diffusion et la transmission des cultures présentes sur le territoire. À l’occasion de la création d’un fonds en langue roumaine, la Roumanie est mise à l’honneur toute l’après-midi et en début de soirée !

Au programme :

  • à 16 h : une conférence sur la culture et la littérature roumaine par Laura Zavaleanu, professeur de langue et de civilisation roumaine à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris III

  • à 18 h : musiques et danses de Roumanie, ainsi que dégustation de mets typiques avec l’association Saint Stephan le Grand.

Pour diffuser l’information, vous trouverez le flyer de l’évènement ici.

 

Bibliothèque Robert-Desnos
14 bd Rouget-de-Lisle – 93100 Montreuil
01 48 70 69 04
Ligne 9 – Mairie de Montreuil

 

ven 8/4: La Roumanie vue par les étudiants

Affiche Micul Cyrano, 8avr2016
***
Chers amis,
Dans le cadre du cycle des événements  
La Roumanie vue par les étudiants en roumain de la Sorbonne Nouvelle,
nous vous invitons à  une nouvelle Soirée Roumaine à Paris 3,
cette fois-ci autour de la projection du film
Micul Cyrano/ Les Petits Cyrano,
réalisé par Pauline Roth
étudiante au Diplôme de Langue et Civilisation Roumaines.
La projection du film sera suivie des discussions et, comme vous êtes déjà habitués,
d’une dégustation de spécialités roumaines préparées par les étudiants mêmes.
La soirée aura lieu le Vendredi, 8 avril, à 19h, dans l’Amphithéâtre D02.
Au grand plaisir de vous y accueillir,
Laura Zăvăleanu
***

Micul Cyrano – Film Documentaire – 35′ – Roumanie
réalisé par Pauline Roth,
au sein de l’association ADEFRO, et avec le soutien financier de l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3:

Cinquante enfants de Bucarest issus de milieux défavorisés
participent à un camp de vacances autour du théâtre, animé par l’association ADEFRO, auquelle s’ajoutent, comme bénévoles, les étudiants en Diplôme de Roumain de la Sorbonne Nouvelle.

Cette année, ils jouent „Cyrano de Bergerac” en roumain.
Le film relate les deux semaines d’aventure du camp…
Lien vimeo de la bande- annonce : https://vimeo.com/153501710