Transferts culturels et études de genres – JE 6 juin 2014

Cher(e)s étudiant(e)s, cher(e)s collègues,

Veuillez trouver ci-dessous et ci-joint (Progr_Transferts culturels)  le programme de la journée d’étude que les doctorants de notre département, Elisabetta Simonetta et Emilio Sciarrino, organisent autour du thème des « Transferts culturels et études de genres« .

Cette journée d’étude s’insère dans le cadre des activités de l’ED122 et aura lieu
le 6 juin prochain (9h30 – 18h) 
à la Maison d’Italie de la Cité U.
Nous vous attendons nombreux et nombreuses!

***

Transferts culturels et études de genre

Les récentes polémiques soulevées en France autour des études de genre montrent l’émergence d’un terrain de recherche de plus en plus présent dans le champ médiatique et scientifique international.

Notre journée d’étude désire revenir sur la situation contemporaine des études de genre et sur ce qu’elles peuvent signifier pour nos domaines disciplinaires (littérature, langue et civilisations étrangères), en choisissant le point de vue du transfert culturel et de la traduction.

Ce n’est qu’à travers une approche interdisciplinaire qu’il est possible de retracer l’évolution temporelle et spatiale des notions de « masculin », de « féminin », de « genre » et « d’orientation sexuelle ».

À partir de leur inscription dans le langage même, ces catégories structurent les cultures de manière variable. Elles demandent donc à être définies, redéfinies ou mise en discussion à travers une réflexion anthropologique, socio-historique, philosophique.

Nous encourageons donc vivement les approches comparées et contrastives entre aires culturelles et périodes différentes, en insistant en particulier sur les liens de transfert culturels et traductifs.

***

Vendredi 6 juin 2014

Maison d’Italie, Cité Universitaire de Paris

7, boulevard Jourdan – 75014 Paris

***

9h00 Accueil des participants et du public

9h30 Ouverture par M. le Professeur Pierre Civil, directeur de l’ED 122

Présentation par les organisateurs : Elisabetta Simonetta, Emilio Sciarrino

***

10h-11h TRANSFERTS DANS LE TEMPS

Cyril Gendry (Université Sorbonne – Paris IV)

« Comprendre l’homosexualité de manière diachronique : Achille et Patrocle au prisme des catégories contemporaines »

Sophie Albert (Université Sorbonne – Paris IV)

« Dire le dieu chrétien par les frontières du genre. Le Roman de saint Fanuel (fin du XIIIe siècle) : cas limite et cas exemplaire de l’articulation entre pensée du genre et du divin »

Olivier Chiquet (Université Sorbonne – Paris IV)

« Vieillards et vieillardes dans la théorie artistique et les arts figuratifs italiens du Cinquecento »

11h-11h30 Discussions et pause café

11h30-12h10 GENRES EN TRADUCTION

Anne-Laure Rigeade (Université Paris VIII)

« A Room of One’s Own de Virginia Woolf et ses traductions en espagnol par Jorge Luis Borgès et en français par Clara Malraux : traduire le genre, dire l’androgyne » 

Claire Placial (Université de Nice Sophia-Antipolis)

« Pour dépasser les métaphores sexuées en traductologie » 

12h30-14h30 Discussions et pause déjeuner

***

14h30-16h10 GEOGRAPHIES TRANSNATIONALES DU GENRE

Victor Galarraga-Oropeza (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III)

« [Dis]locations et [des]identifications. Réflexions sur les études culturelles de la sexualité dans les cultures hispaniques »

Tanya Karagyozova (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III)

« La circulation de la pensée féministe des années 1970 entre trois espaces culturels (Bulgarie – Chili – Etats-Unis) »

Aline Bergé (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III)

« Du genre féminin à l’échelle du monde : quelques correspondances intercontinentales et transculturelles »

Anne Castaing (CNRS, UMR THALIM 7172/ Equipe Ecritures de la Modernité)

« Présentation du projet Ecrire et penser le genre en contexte postcolonial »

16h10-16h40 Discussions et pause café

16h40-17h20 GENRES ENTRE CORPS ET LANGUE

Flavia Bujor (ENS)

« Langues performatives et identités de genre chez Yoko Tawada »

Wafaa El Adlouni (Université Ibn Tofail)

« Le corps engagé dans les nouvelles écritures féminines marocaines d’expression française : Ni fleurs ni couronnes et Le Concert des cloches de Souad Bahéchar, Oser vivre et Chama de Siham Benchekroun, Une femme tout simplement et Une vie à trois de Bahaa Trabelsi »

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s