Pompei. Les doubles vies de la cité du Vésuve, de Béatrice Robert-Boissier, Ellipses, 2011

Le nom de Pompéi est désormais universellement connu ; qui n’a entendu parler de ses lupanars, de ses décors raffinés ou encore des victimes du Vésuve restées figées dans la cendre ? L’ouvrage récemment paru aux éditions Ellipses et intitulé Pompéi, les doubles vies de la cité du Vésuve, revient sur le parcours de cette cité antique hors du commun, redécouverte au XVIIIe siècle et devenue aujourd’hui patrimoine de l’humanité. Le livre retrace tout d’abord l’histoire des fouilles, reflet de l’histoire de Naples et d’une Italie en formation qui voit en Pompéi à la fois le symbole d’une gloire passée et une inspiration pour le présent, mais aussi les différentes interprétations littéraires, picturales et cinématographiques de la cité antique dont l’aura de mystère a su séduire et séduit encore les artistes les plus divers. Cette plongée dans le fascinant multivers pompéien transporte le lecteur dans un voyage à travers les siècles et les dimensions de notre imaginaire.

Pompéi, la cité mise au jour dans des conditions exceptionnelles de conservation au XVIIIe siècle, appartient désormais dans toute sa richesse à l’histoire culturelle et artistique de notre époque. Elle représente un point de référence singulier, l’horizon même d’un imaginaire allant d’Alexandre Dumas à Mark Rothko, de Théophile Gautier aux Pink Floyd, qui y ont tous vu un passage vers une autre dimension du temps et du drame humain.

Cet ouvrage se propose de retracer les différentes vies qu’a connues Pompéi, depuis l’Antiquité et sa destruction par le Vésuve un jour de 79 apr. J.-C. jusqu’à sa résurrection et son intégration progressive dans la culture moderne et contemporaine. Ce long chemin historique a permis à la cité de devenir l’un des emblèmes patrimoniaux les plus connus au monde. Instrument du pouvoir ou terrain d’expérimentation de l’archéologie naissante, symbole politique ou allégorie métaphysique, les vies de Pompéi sont toujours doubles. Vies réelles et vies rêvées se mêlent et se croisent dans cette histoire plurielle, entre archéologie et imaginaire.

Pour une présentation de l’ouvrage par l’auteur, Béatrice Robert-Boissier, il est possible d’écouter l’émission « Parcours historique » (à partir de 32 minutes).

Pour plus d’informations sur l’ouvrage, cliquez ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s